La Pêche en Gironde

Si l’équipe commerce est active, elle ne peut pas vraiment se préoccuper du secteur de la pêche et des élevages qui existent en Gironde.

Au moins dans un premier temps le secteur du bassin d’Arcachon est sollicité pour qu’une équipe se constitue pour être attentive au monde de la pêche et de l’ostréiculture.

L’attention au monde de la Mer était l’apanage de la paroisse St Ferdinand. Messe dans l’église puis sous la halle du port, des contacts qui existent, le bouleversement des paroisses arrivant,  une réunion se tenait au presbytère Notre Dame pour préparer la célébration de la halle. Des personnes en lien avec des marins vendant leur godaye, responsable de l’association des Péris en Mer et  Femmes de Marin se retrouvaient pour préparer la célébration. L’aumônier de la Mission de la Mer gardait le lien, participant à l’hommage des Péris en Mer à la stèle du Pilat. Le 25 mars fête patronale d’Arcachon on jette des fleurs dans le Bassin lors d’une prière pour les Péris en Mer et la bénédiction de la mer. Cette prière pour les Péris en Mer est renouvelée le 15 août avec la bénédiction des bateaux des plaisanciers sans la présence d’un chalutier représentant les pêcheurs.

Au Cap-Ferret le lundi de Pentecôte des personnes responsable des instances qui suivent les marins, des marins et des personnes qui s’intéressent à la vie maritime, aux pêcheurs et aux ostréiculteurs se retrouvent au pied d’une croix entouré de la lune et du croissant sur la pointe du Ferret pour prier pour ces hommes qui vivent de la pêche ou de l’ostréiculture. Cette croix a été installée suite à la demande du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins auprès de la Mission de la Mer et à la bonne volonté d’habitants du Ferret et de la côte noroît du Bassin.

En 2020 le naufrage du bateau INO et la disparition tragique du matelot a entrainé des déplacements de l’aumônier de la Mission de la Mer et une prise de conscience de la nécessaire création d’une équipe locale rendant plus présente et au plus prés des marins d’une équipe référente de la Mission de la Mer. C’est le travail auquel vont s’attacher quelques volontaires pour créer une équipe où soient présents des anciens marins à la retraite, des femmes de marins et des personnes qui vivent de l’activité maritime.

Le but de cette démarche c’est bien de sortir de la simple évocation du monde maritime dans des célébrations cultuelles et d’accompagner les acteurs de la pêche et de l’ostréiculture dans leur vie quotidienne.